Haut

Ciné Sirop Apéro

Cinéma Le Club - Nantua

Dimanche 4 février à 10h

LA FONTAINE FAIT SON CINÉMA (Arnaud Demuynck et Pascal Adant)
Animation / France, Belgique / 2017 / 40 minutes

La Fontaine fait son cinéma est un nouveau programme de La Chouette du cinéma. Cette fois, La Chouette du cinéma est partie récolter six courts métrages en forme de fables, de petites histoires, avec des animaux, qui contiennent une leçon de vie.

 

L'avis de Benshi :

La Chouette du cinéma est de retour ! Après son programme La Chouette, entre veille et sommeil, elle revient avec de nouvelles histoires.

Celles qui nous sont présentées ici ont toutes une particularité : ce sont des fables. Le titre fait d’ailleurs directement référence à l’un des fabulistes les plus célèbres qui soit : Jean de la Fontaine. Un nom que l’on associe instantanément à ces petites histoires, à la fois drôles et instructives. Et pourtant, les fables sont beaucoup plus anciennes et précèdent même l’invention de l’écriture.

Tout le monde connaît bien ces histoires courtes qui mettent souvent en scène des animaux et qui contiennent toutes une morale, une leçon de vie. Les fables circulent depuis des millénaires entre les cultures et plongent ainsi leurs racines un peu partout dans le monde, évoluant d’un pays à l’autre et s’adaptant aux différentes époques. Aujourd’hui, elles prennent la forme de courts métrages d’animation. C’est donc à la mode cartoon que les fables sont ici revisitées, nous proposant une série d’histoires toutes plus amusantes les unes que les autres, mais qui n’en n’oublient pas pour autant de dispenser un sage enseignement.

Le passage à l’imagine animée permet de nous livrer aussi quelques petites leçons de cinéma. En effet, dans La Fontaine fait son cinéma on assiste à un tournage et tout ce que cela implique ; La Fontaine fait son documentaire s’amuse à parodier un genre cinématographique bien connu ; Le Pingouin renoue délicieusement avec la comédie musicale ; quant à Rumeurs et Fables en délire avec ses jeux de rythme, ces deux films placent le son au 1er plan, démontrant ainsi que le cinéma n’est pas obligé de s’embarrasser de paroles pour se faire comprendre.

La Fontaine fait son cinéma réinvente la fable et la façon de la raconter, il la remet au goût du jour et la rend accessible aux plus petits spectateurs, notamment grâce à La Chouette, qui fait habilement le lien entre tous ces films, en s'adressant directement aux enfants.