Haut

EN PRÉSENCE DU RÉALISATEUR SAÏD OULMI

Dans les salles du GRAC

Jeudi 11 octobre et Mardi 16 octobre

SUR LES TRACES DES CAMPS DE REGROUPEMENT, de Saïd Oulmi
Documentaire / 2018 / 1h14

Un épisode couvert de silence côté français et côté algérien aussi. Il s’agit de la décision de l’armée française de déplacer massivement des populations vers des camps ou des centres d’internement dans plusieurs régions du pays notamment dans les Aurès, la Kabylie, les régions frontalières avec la Tunisie, El Bayadh et Sidi Bel Abbes.

Entamée en novembre 1954, cette stratégie militaire avait pour but de couper les moudjahidin des civils en créant des « zones de sécurité » (devenues après « zones interdites »).

Said Oulmi s’est appuyé sur des archives montrées pour la première fois, des témoignages de rescapés, des éclairages d’historiens, des documents audiovisuels et des photos.

Le documentaire révèle qu’entre 1955 et 1961, plus de 2300 camps ont été créés au niveau national où presque trois millions d’Algériens ont été concentrés

Aux Alizés à Bron :
Jeudi 11 octobre à 20h

MAGHREB DES FILMS EN AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
+ En présence du réalisateur Saïd Oulmi et de la productrice du film
Le débat se poursuivra dans le hall du cinéma autour d'un thé à la menthe.
Tarif unique 5€

Au Cinéma Gérard-Philipe à Vénissieux : 
Mardi 16 octobre à 20h

CINÉ-DÉBAT
+ En présence du réalisateur Saïd Oulmi
Entrée libre sur reservation au 04 78 70 40 47

Salles participantes

Bron - Les Alizés
Vénissieux - Cinéma Gerard-Philipe

Films associés