Haut

ZOLA Summer Camp

Le Zola - Villeurbanne

Programme estival

En juin 2020, nous mettions en place le Zola Summer Camp pour renouer avec le plaisir de voir ou revoir des œuvres marquantes sur grand écran après 3 mois de disette et un confinement qui en appelait d’autres sans que nous le sachions bien encore... Et l’on peut dire que vous lui aviez fait un superbe accueil, nous laissant à penser qu’en dépit d’un nombre de sorties de films limitées, nous pouvions puiser dans un patrimoine cinéphilique vieux de 125 ans avec gourmandise et générosité sans craindre une désaffection du public. Fort.e.s de ce constat, nous avons souhaité renouveler cette ex-périence en ayant bien conscience que de nombreuses œuvres attendaient, non pas tant d’être vues que d’être montrées. La drôle d’année qui nous a traversé.e.s (plus que l’inverse) nous a invité.e.s à repenser nos pratiques, à nous dire que le flux perma-nent qu’on pensait nous être imposé n’était peut-être qu’un renon-cement à y faire face. A cette fatalité, nous préférons diversifier notre offre de films sans porter atteinte à la qualité de nos propo-sitions, peaufiner nos animations pour ne pas avoir le sentiment de subir une injonction à les multiplier et finalement de les subir. Nous avons donc décidé d’essayer de prendre un peu plus soin de nous pour prendre un peu plus soin de vous. D’où ce programme que nous espérons stimulant, que nous avons eu plaisir à concoc-ter, toujours avec des fils rouges (et même roses) : un cycle consa-cré à l’extraordinaire réalisatrice américaine Kelly Reichardt, un autre à l’inépuisable Takeshi Kitano, une ode au road movie ou encore une trilogie Pinku Eiga composée de films érotiques sul-fureux - une vraie curiosité ! Une soirée folle consacrée à un des maudits du cinéma d’animation japonais Satoshi Kon, une autre à David Robert Mitchell (It Follows et Under the Silver Lake), des redécouvertes fascinantes comme L’Adieu à Matiora par le ré-alisateur de Requiem pour un massacre, The Amusement Parkde Romero ou L’Échiquier du vent, pépite iranienne redécouverte par Carlotta. Des sucreries estivales (Prince of Texas, Greener Grass, La Fille du 14 juillet, L’Île au trésor, etc.) des rencontres (Apichatpong Weerasethakul, des historiens du cinéma, des programmateurs...) viendront se disputer à des films d’exploi-tation parmi lesquels, excusez du peu : Minari, Gagarine, No-madland, Annette, Benedetta, 143 rue du désert, Les 2 Alfred... et... Kaamelott (Premier volet), qui aura forcément une saveur particulière pour les Villeurbannais que nous sommes quand on sait que le Pôle Pixel a abrité les tournages de la série initiée il y a plus de 15 ans par Alexandre Astier et toute son équipe. Bel été à l’ombre de notre projecteur, dans la fraîcheur enivrante de notre salle de cinéma.

Olivier Calonnec, directeur du Zola

RETROUVEZ TOUT LE PROGRAMME ICI

Salles participantes

Villeurbanne - Le Zola

Films associés