Haut

Le réseau de salles

GRAC - Groupement Régional d'Actions cinématographiques

Le réseau des salles du GRAC

Près de 130 écrans au total, 73 salles permanentes et 17 écrans mobiles, adhèrent au réseau du Groupement Régional d’Actions Cinématographiques. Cela représente autour de 3 millions de spectateurs par an !

Ces salles de cinéma sont dites « de proximité et indépendantes », en raison de leur non appartenance à un groupement national ou circuit de salles commerciales. Elles sont très majoritairement sur le territoire rhônalpin autour de la région de Lyon, dans l’Ain, dans la Loire, mais également au-delà, quelques-unes étant situées en Bourgogne, en Auvergne et en Franche-Comté.

Les salles de proximité indépendantes sont attachées à la notion de service public, elles peuvent être de statut privé, en gestion association, ou bien municipales. Ces salles sont des lieux essentiels pour la vie culturelle et économique de la commune sur laquelle elles sont implantées. Elles assurent des emplois, sans compter les très nombreux bénévoles impliqués dans le tissu associatif des communes.

Elles participent pleinement à la cohésion sociale puisqu’elles incitent aux échanges et à la collaboration avec les différents acteurs locaux. La plupart de ces établissements sont ouverts tous les jours avec une amplitude horaire importante (accueil scolaire en matinée et accueil public en soirée).

Ces salles ont un rôle essentiel dans la formation des publics de tous âges, par le biais des séances « accompagnées » et d’actions variées de médiation.

Enfin, elles œuvrent à la diffusion et à la valorisation de la culture cinématographique dans toute sa diversité.

Les salles de proximité se sont réunies dans une démarche de mutualisation, de partage et de solidarité pour créer un réseau capable de répondre à leurs besoins à travers le GRAC.

C’est ainsi que plusieurs axes de travail ont été mis en place avec les élus de l’association, représentants des salles, et les employés pour aider tous les adhérents du GRAC à pérenniser, mais aussi développer leur travail.

Le GRAC propose aujourd’hui aux salles adhérentes :

  • Des informations et formations régulières à l’attention des exploitants, projectionnistes, médiateurs… ;
  • Une mise en valeur de la qualité de leurs actions auprès des publics et des politiques ;
  • Une aide au développement de la fréquentation par la vente de chèques cinéma aux comités d’entreprise et aux associations ;
  • Des animations de qualité à destination du grand public qui inclut la prise en charge de la communication et l’organisation (comme CinéCollection, Les Toiles des Mômes, Sol’enFilms, On Cartoon dans le Grand Lyon…) ;
  • Une réflexion en partenariat avec les directeurs sur l’ouverture de l’espace de leur salle au public détenteur de la carte M’ra ;
  • Et bien sûr la défense des films et des réalisateurs, notamment par la projection très en amont des films et par la venue de quelques réalisateurs dans les salles.

 

=> Téléchargez la plaquette de présentation du GRAC
=> Téléchargez la liste des salles du GRAC

 

LE CONSEIL D'ADMINSTRATION

Les représentants de l'association élus au Conseil d'Administration sont :

Présidentes :
- Sandrine DIAS

Directrice - Cinéma Le Zola à Villeurbanne
- Marion SOMMERMEYER
Responsable - Ciné Toboggan à Décines

Vice-président : Casimir MIGUELEZ
Directeur - Cinéma Le Club à Nantua

Secrétaire : Emmanuelle BUREAU
Directrice - CinéDuchère à Lyon

Trésorière : Gérard MARTIN
Directeur - Cinéma Gérard-Philipe à Vénissieux

Secrétaire adjointe : Julie Coquard
Responsable - CinéPélussin à Pélussin

Autres membres actifs et associés :
Jean-Pierre BOMBRUN - Directeur - Family Cinéma à St-Just St-Rambert
Benoît CAPELLO - Cinéma La Passerelle à Trévoux
Rodolphe DONATI - Directeur - Les 400 coups à Villefranche/Saône
Rodolphe GIRARD - Programmateur - Ecully Cinéma à Ecully
Christophe LANGLADE - Responsable - Salle Jean Carmet à Mornant
Grégory TUDELLA - Directeur adjoint - Ciné Mourguet à Ste-Foy-Lès-Lyon
Alexandra FOGNINI - Médiatrice - Cinéma Le Zola à Villeurbanne
Bérangère JORDAN - Administration - Ciné La Mouche à St-Genis-Laval
Mélodie LAFAY - Adj. de direction, chargée JP - Ciné Mourguet à Ste-Foy-lès-Lyon
Alexandra MARTINEZ - Responsable cinéma - Cinéma Gérard Philipe à Vénissieux

Les statuts

Un peu d'histoire

Le GRAC est une assocation loi 1901 qui a été créée en 1982 à l’initiative des salles de la périphérie lyonnaise et plus précisément de quelques directeurs de salles de proximité qui ont éprouvé le besoin de s'unir afin de préserver une certaine idée de la qualité et de l'indépendance.

Le but premier était très précis : aider les salles de périphérie à obtenir des copies de films rapidement. La proximité et la puissance des grandes salles lyonnaises faisaient que les distributeurs servaient les salles périphériques bien plus tardivement (3 mois après la sortie des films), ce qui les défavorisait fortement vis-à-vis de leur public.

En s’unissant pour présenter à un distributeur une « circulation » de plusieurs semaines sur un même film pour que plusieurs salles y aient accès, les exploitants pouvaient espérer être servis plus rapidement et même présenter le film à son public en sortie nationale.

Très vite, la création de ce mini-réseau s’est avérée utile sur d’autres plans et en particulier pour faire circuler les informations entre les salles, pour favoriser la formation et pour mettre en place des temps professionnels de réflexion.

Ces objectifs ont été mis en œuvre avec efficacité depuis la structuration de l’association en 1998 qui a engagé la location de bureaux et l’emploi de personnel.

Avec le début des années 2000, plusieurs opérations à destination du grand public voient ainsi le jour.

Un partenariat fort s’installe avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes autour de la carte M’ra. Vient ensuite, la manifestation Sol’enFilms, en partenariat avec les associations liées au Collectif des Associations sur le Développement en Région.

Grâce à l’expérience d’actions mutualisées mises en place sur l’agglomération lyonnaise, nait en 2005, le premier cycle CinéCollection (un film du répertoire par mois accompagné dans les salles qui le souhaitent). La première édition de Toiles des gones apparaît à la Toussaint 2006. En 2015, à l’occasion de ses dix ans, la manifestation s’est ouverte à toutes les salles du réseau pour devenir : Les Toiles des Mômes !

Suit ensuite On cartoon dans le Grand Lyon ! à partir de 2011, en partenariat avec la Métropole du Grand Lyon et en collaboration avec l’équipe de Cartoon Movie.

Le passage au numérique a longuement pris le dessus sur les préoccupations des exploitants. Un FMR-GRAC (Fonds de Mutualisation Régional) a ainsi été mis en place en février 2012 pour aider les salles dans la gestion des contributions numériques issues de la loi de septembre 2010.

Aujourd’hui, à l’heure de la multiplication des moyens de diffusion, remettre la salle au cœur des préoccupations des spectateurs est un acte essentiel pour préserver la diversité et la qualité de la production cinématographique à venir.

C’est dans cet esprit, qu’a été mis en place depuis 2011 une collaboration étroite entre les salles de cinéma et la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur des projets de médiation entre les jeunes et les exploitants des salles, autour de la carte M’ra.

Pour finir, il est important de rappeler que quatre associations de salles de proximité comme le GRAC maillent culturellement le territoire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes : l’ACRIRA implantée principalement sur la région alpine, Les Ecrans pour les salles du sud de la région, Plein Champ sur l'Auvergne, et le GRAC. Ces quatre réseaux fédèrent 205 établissements cinématographiques, plus quatorze circuits d’écrans mobiles sans compter les festivals, le tout sur douze départements, qui représentent une fréquentation annuelle de près de 7 400 000 spectateurs.

Ces réseaux sont essentiels à l’activité de ces cinémas engagés dans une programmation diversifiée et de qualité. Leurs missions s’articulent autour de diffusion d'informations professionnelles, l’aide à la programmation, la mise en commun des actions et des moyens. 

L’idée est entre réseaux de partager les savoir-faire et expériences de chacun : calendrier commun, formations ouvertes aux différents adhérents, réflexion et enjeux de la profession discutés pour des actions ou communiqués communs.